Ruta 40

Nous voici repartis, apres une nuit de tempête à El Chalten, à l’assaut de la mythique Route 40, qui traverse l’Argentine du nord au sud, sur 4500 Km.

Trois de jours de piste intenses nous attendent, au coeur de la steppe patagone, pour rejoindre la region des lacs. Damien et Benoit continuent leur rallye fou, se croyant en plein Dakar, évitant autruches, vicognes et tatoos à tout bout de champ. Il faut dire qu’à part la faune locale, nous sommes seuls… pas une voiture à l’horizon depuis des heures, pas de couverture réseau, des bornes SOS faichement installées mais où les telephones ne sont pas encore arrives… le decor est planté!

C’est apres 200 Km que nous croisons la première voiture… en panne. Notre mission de sauvetage commenca! Deux petites mamies et leur chauffeur sur le bord de cette piste poussièreuse, attendant depuis 2 heures le passage d’une âme charitable. Apres le refus de l’Estancia la plus proche de les accueillir et de prevenir les depanneurs “corazon de hielo, corazon de piedra”, nous embarquons tout ce beau monde, les mamies à l’arriere et le chauffeur dans la benne du pick up. Prochaine ville, Gobernador Georges, à 100 Km… rien que ca!
Notre mission accomplie et surtout quelques fous rire plus tard, nous arrivons au coucher du soleil à Bajo Caracoles, quelques centaines de kilomètres plus au nord.

Ville de 30 habitants, perdue au milieu de nulle part, le patron ne pouvait être plus accueillant. Nous passons notre soiree à parler avec lui de la region, des conditions de vie et à explorer les albums photo de ses voyages sous nos premiers airs de Tango, dont il fera cadeau a Benoit.
Dur dur de s’imaginer vivre à un tel endroit… même notre hote nous expliquera qu’à chaque hiver, il fuit cette ville et ses conditions trop rudes pour son estancia, plus a l’abri.

Nous continuons notre route jusqu’aux Cuevas de las Manos(Grottes des mains), si cheres a Benoit…
Un des plus grand site prehistorique argentine, engouffré dans un canyon assez spectaculaire. Apres une telle route pour l’atteindre, le prix du billet d’entrée et accompagnes d’une guide plutot legère, on s’attendait a mieux…

3000 Km plus tard et la traversée de paysages somptueux, nous finissons par arriver à Bariloche et la region des 7 lacs. Un petit tour de ville, plutôt suisse avec ses chocolatiers à tous les coins de rue, de bonnes sorties nocturne et nous partons camper dans la region.

Seb et Damien réussissent a m’emmener pour une après-midi velo en foret……… épuisiant, horrible, escaliers interminables, descentes de folies et grimpettes qui vont avec, il n’y a rien à faire, la souffrance ce n’est vraiment pas mon truc… je rebrousse donc chemin à la rencontre de Beni et d’un bon Banana Shake, bien plus interessant!!

Derniere journée de la saison de pêche, nous tombons par chance sur “Le Camping des pêcheurs de truites” du coin! Le fils du garde chasse nous narguera avec sa prise de plus de 5kg, notre pique ne donnant rien, nous nous rattraperons sur de bons steaks “à la plancha traditionnelle” la nuit d’apres!

Nous finirons trempés au petit matin apres une nuit de tempete et surtout avec un mystere à résoudre… a notre retour en ville, Benoit s’apercoit que ses chaussures de trek ont disparues, je remarquerai l’absence du café et des céréales dans nos sacs et Seb trouvera dans la voiture une paire de chaussettes humides sans proprietaire… hum… étrange.

Il est temps de se séparer de notre cher 4×4 apres 3800 km parcourus ensemble et de prendre un bus de 20h pour rejoindre la capitale du Tango, Buenos Aires…

This entry was posted in Argentine. Bookmark the permalink. Trackbacks are closed, but you can post a comment.

2 Comments

  1. Dom & Fra
    Posted May 22, 2009 at 9:47 am | Permalink

    Que dire … admirable, beau, extraordinaire, fastueux, formidable, grandiose, généreux, imposant, joli, magnifique, merveilleux, munificent, ravissant, sensationnel, somptueux, splendide, sublime, superbe, éclatant, étonnant … et vos commentaires toujours remplis de … aménité, attention, bon mot, bonhomie, douceur, délicatesse, finesse, générosité, sensibilité, tendresse.

    Profiter à fond des dernières semaines, nous attendons avec impatience vos commentaires et anecdotes.

    Bisous à vous deux

    Dom & Fra

  2. Marie Odile
    Posted May 24, 2009 at 10:37 am | Permalink

    Bravo, c’est vraiment formidable ce que vous faites.
    Je me demande si le Sud de l’Argentine n’est pas la région la plus rude que vous ayez exploré.
    C’est toujours un plaisir de suivre vos péripéties.
    Bonne fin de voyage et bon retour à Paris.
    Amicalement.
    Marie Odile

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • Pays

  • Archives