Norte Chico, Norte Grande

18 mars 2009, nous posons nos sacs en Amerique du Sud. Terres de tous les contrates, de l´Altiplano desertique au glacier de Patagonie, les distances nous laissent songeurs… Il va falloir du temps, beaucoup de temps… A quand le retour deja?

Santiago nous replonge dans une atmosphere europeene, calme et coloree. Son ambiance latine nous invite a y rester quelques jours, le temps de prevoir la suite de notre parcours. Notre appareil photos nous ayant laché (des mains…), nous devons tout au professionalisme hors-pair de Jose. Sans lui, nous aurions du faire le plein de jetables!

Objectif sous le bras, nous mettons donc le cap au nord, du moins jusqu´au Desert de l´Atacama. Les transport ne nous permettant pas d´atteindre facilement les points recules, nous embarquons a bord du minibus Pachamama, pour 4500 km en 10 jours, au travers des Terres arides du Nord chilien.

Une fois l´equipee anglo-franco-germano-australo-mexico-canado-portuguo-chilienne au complet, le Pachamama longe le Pacifique et sa houle dechainee sur la fameuse Panamericaine, la route la plus longue du monde. Nous faisons halte pour la nuit a la Serena, deuxieme plus ancienne ville du Chili avec son architecture neo-coloniale et ses 29 eglises historiques.

C´est par un matin brumeux que nous embarquons pour la Reserve Nationale de Humboldt, autour des iles Damas et Choros. En quelques heures, nous croisons une faune des plus varies : fous, pelicans, loutres, colonies de lions de mer, et meme un elephant de mer de plus de 5 metre en pleine sieste. Une dizaine de dauphins viennent aussi nous saluer pendant que les manchots de Humboldt se tremoussent gaiement sur les rochers.

Bahia Inglesia donnera lieu au premier barbecue avec toute la troupe, mention speciale a la marinade de Marco, et a nos premiers pas en compagnie de Vanessa dans la preparation du Pisco Sour, le fameux cocktail national!

La Panamericaine devie alors a l´interieur des terres pour traverser le desert de l´Atacama sur plus de 100 0 km. Il s´agit du desert le plus aride au monde, a certains endroits il n´a tout simplement jamais plu. Les formations geologiques qui strient le paysage sont magnifiques et l´on ne s´etonne pas d´y trouver de nombreuses mines.

Comme beaucoup de regions minieres, alors qu´elle connue son apogee au XIXe siècle, elle est desormais marquee par de nombreux sites a l´abandon. Nous croiserons donc un garage de locomotives a vapeur parfaitement conservees du a l´absence totale d´humidite, une ville digne d´un far west, et un cimetiere perdu au milieu du desert, la ville ayant ete deplace avec la fin de l´exploitation de la mine.

C´est donc apres 5 jours que nous arrivons a San Perdo de Atacama, camp de base pour l´exploration des nombreux attraits alentours.

Tout d´abord il y a le Salar, vaste etendue de sel borde par la cordillere majestueuse. On y trouve une importante colonie de flamants roses, passage oblige pour un couchers de soleil et 50 clichés…

Le lendemain, lever aux aurores direction les geysers Del Tatio. 4300 m et -13 degres, on est plus habitue mais le spectacle vaut le detour… Des fumeroles s´elevent d´une riviere sousterraine, en contact avec le magma, entourees de sommets volcaniques aux couleurs evoluant avec le lever du jour.

Sur la route du retour, que nous apprecions cette fois de jour, nous croisons des troupeaux de vigognes et de llamas, ornes de breloques multicolores. Et nous n´avons pas peur de d´avouer que la viande de lamas, croisée au detour d´un village, est des plus succulentes. Heureusement que leur redoutable crachat nous a retenu d´en chasser un. Il est bientot temps de reprendre la route du Sud, mais avant de quitter San Pedro, nous faisons un detour par la Vallee de la Luna, ou les formations de sel generees par l´erosion sont extraordinaires.

Ayant fait le plein de paysages contemplatifs, nous arrivons dans la Valle de l´Elqui, connue pour ses vignobles et sa production de Pisco!

Rien de tel qu´une petite degustation des differentes etapes de distillation, avant de grimper a cheval, afin de se prendre pour un Huaso…

This entry was posted in Chili. Bookmark the permalink. Trackbacks are closed, but you can post a comment.

5 Comments

  1. Posted April 6, 2009 at 4:12 am | Permalink

    Hola!
    Que tal?
    Un ptit mail de puerto natales ou nous terminons notre sejour, direction Ushuaia demain matin. Plus on descend, plus ca caille, depechez vous!!! mais je crois que vous aussi dans le nord les temperatures ne sont pas des plus elevees…
    Bon on paufine notre bleuf a la contree, on vous attend de pied ferme pour le Paris – Brest World Tour!!
    quel est votre programme? ou en etes vous?
    notre blog a pris du retard, on va essayer d y remedier a Ushuaia…
    Bien hate d aller voir le Nord du Chili, ça donne envie….
    see you
    hasta luego
    Marie et Erwan

  2. Posted April 8, 2009 at 10:22 pm | Permalink

    Que de paysages magiques et des photos extra qui transportent. Vous me donnez vraiment envie d’aller au Chili. Je n’imaginais pas qu’il y avait toutes ces richesses naturelles (geysers…).
    Bisous

  3. sylvain mendez
    Posted April 9, 2009 at 6:42 pm | Permalink

    c’est splendide, j’avais pas eu beaucoup de temps pour laisser des mots meme si je continue a vous suivre intensément, c’est ouaouuuuu, et kel dégustation, kel paysage, ouaa comme a chaque fois DAMIEN et TA BELLE c’est GEANNNNNNNNNT j’adore c’est fantastique ce que vous faite et grace a vous on redecouvre que le monde est beau

  4. Michel et Marylène
    Posted April 11, 2009 at 3:20 pm | Permalink

    Tous nos compliments à nos reporters, texte et photos de pro, qui nous donnent vraiment envie de partir. Si on ne se retenait pas on met en route le GPS et on arrive.
    Bisous à tous les deux.

  5. pascal et catherine
    Posted May 9, 2009 at 5:32 pm | Permalink

    on suit votre périple avec les infos que votre mére nous donne lorsqu’elle vient boire son petit café aux trois tilleuls, images splendides, profitez en bien, on ne vit qu’une fois. bonne route.
    LES TROIS TILLEULS A BUSSY SAINT GEORGES

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • Pays

  • Archives