Rapa Nui

Ce qui frappe tout d´abord lorsque l´on arrive sur l´île de Paques, c´est ce sentiment de bout du monde. La roche volcanique est omnipresente et forme un littoral déchiqueté, parsemé de crateres et de falaises vertigineuses, frappé par la houle et les vents du Pacifique sud. Le tout perdu au milieu de l´ocean, à 3700 km de toutes terres.

Et puis il y a les Moais, discéminés sur l´ile, témoins énigmatiques d´une des plus importantes cultures megalithiques. Aujourd´hui encore le mystère qui entoure ces statues et la civilisation qui les a eriges reste entier. Certains sites comme la carriere de Rano Raraku sont emprunts d´une atmosphere etrange. Le temps semble s´y etre arrete net, et on y decouvre plus de 300 Moais à differents stades de réalisation. Depuis l´ebauche, encore sertis dans la roche même du volcan, jusque ceux renverses plus loin sur le chemin des plateformes du littoral, en passant par ces Moais à demi ensevelis à flancs de montagne, sans doute en phases de finition. A quelques kilometres de là, sur le bord de mer, se trouve le site Ahu Tongariki, où quinze Moais sont encore dressés, dos à la mer, ou plutôt face à l´ancien site du village. Et assister ici au lever de soleil par une nuit de pleine lune, a quelquechose d´une experience mystique… si ce n´est la présence de l´inévitable car de Japonais… C´est à ce moment précis que, apres le plug-in `Remove red eyes´, nous apparait la necessite d´un plug Photoshop `Remove the Japanese´…

Tout ca pour dire que nous avons passe une semaine des plus agreables dans la pension d´Antoine et Lolita, entre parties de Contrée avec Erwan et Marie ( A quand la revanche Paris-Brest ?!), dégustation de glaces artisanales sur le port, et plongée pour Sandrine dans les eaux les plus limpides au monde ( ici, il n´y a pas de plancton, ce qui donne 60 mètres de visibilité… et encore c´était un mauvais jour dixit les locaux…).

This entry was posted in Chili. Bookmark the permalink. Trackbacks are closed, but you can post a comment.

One Comment

  1. Posted April 8, 2009 at 10:14 pm | Permalink

    La force des lieux est présente dans vos photos qui distillent puissance et mystère. Merci pour la proximité que vous savez créer. Quand je vous lis, j’ai l’impression que vous êtes là en train de me raconter vos découvertes, vos joies.
    Bisous

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • Pays

  • Archives