Une semaine a Angkor…

Avec deux jours d’avance, nous filons pour Phnom Pehn a la rencontre de mes parents sur le chemin de Siem Reap. Ce qui devait etre une surprise tomba rapidement a l’eau, l’excitation etait trop forte, je n’ai pu tenir ma langue… Larmes, rires et bonheur ponctuent comme prevus ces retrouvailles tant attendues.

Nous embarquons a bord d’un bateau rapide pour Siem Reap, traversant le Lac Tonle et ses villages flottants. Plus grande reserve d’eau douce d’Asie, d’une surface de 16 000 km² en saison des pluies, le lac ce vide en saison seche (2700 km²), donnant lieu a une migration de toute sa faune dans les eaux du Mekong, remontant jusqu’au Laos. Dans la region de Si Phan Don, un pecheur avec un piege bien place peut esperer attraper jusqu’a une tonne de poissons par jour!

La traversee nous prendra donc six heures. Mais avant de partir a l’assaut des temples d’Angkor, prenons nos aises… Nous delaissons le “Cheap Tour” pour une semaine d’infidelite avec l’hotel Victoria. Luxe, calme et volupte… le charme colonial en plus. Une remise en forme s’impose, champagne au petit dejeuner… chic, chic, chic… piscine et massages shiatsu nous preparent au rythme effreine de visites qui nous attend pour les prochains jours.

La cite Angkorienne est immense et somptueuse. Enormement de touristes viennent admirer ce spectacle archeologique, construite sur plusieurs siecles du XIe au XIVe siecle. Accompagne de notre guide, nous commencons notre visite par Angkor Thom, la cite royale proprement dite et Angkor Vat, l’effigie de tout un peuple et des vendeurs de cartes postales. Temple le mieux preserve d’Angkor, il est le seul a etre reste un important centre religieux depuis sa fondation. Il est admire pour sa grandeur, son harmonie architecturale et sa beaute si bien que beaucoup le considere comme la huitieme merveille du monde.

Mais nos coups de coeur vont plutot vers des temples secondaires, plus recules, tels que Preah Khan et Ta Prohm. Ce dernier est maintenu dans un etat proche de sa redecouverte au debut du XXe siecle, avec ces murs emprisonnes dans des racines gigantesques. Face a cette force de la nature, beaucoup de travail a ete necessaire pour stabiliser les ruines et y permettre l’acces. L’ampleur des sites, la finesse des bas reliefs charges d’histoire, nous laisse imaginer l’importance de la civilisation Khmer.


Nous avons donc passe une super semaine, un vrai break apres quatre mois de baroudage… Qu’il fut bon de retrouver ce confort et d’avoir ete si choye pendant ces quelques jours! Surtout lorsque nos bienfaiteurs arrivent les mains pleines de cadeaux de toute la famille. Chocolats, fois gras, saucisson n’ont pas fait long feu… Encore merci et revenez quand vous voulez!

Apres le depart de mes parents, nous restons encore trois jours a Siem Reap, histoire de nous remettre de notre marathon Angkorien, de graver nos 10 DVD de photos et de preparer un gros colis pour la France…

Nous decidons de quitter le Cambodge sur cette belle image pour passer nos derniers jours asiatiques en Thailande.

This entry was posted in Cambodge. Bookmark the permalink. Trackbacks are closed, but you can post a comment.

One Comment

  1. Posted February 22, 2009 at 7:07 pm | Permalink

    Je ne ma lasse pas de revenir sur vos superbes photos, d’en admirer les cadrages et de rêver en attendant de découvrir Angkor en vrai. Quelle bonne idée d’avoir fait du noir et blanc à Angkor,cela renforce le côté magique des lieux.
    Bon repos aux Fidgi. Bisous

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • Pays

  • Archives